bandeau principal

Détail de
l'activité

Le Feutrage, matière, couleur et technique ancestrale

Détails


  • Discipline culturelle :
  • Secteur :
  • Discipline scolaire : arts-plastiques
  • Compétences scolaires : Apprécier des images,Apprécier des oeuvres chorégraphiques, ses réalisations et celles de ses camarades,Créer des images personnelles,Réaliser des créations plastiques personnelles
  • Clientèle visée : Primaire - 1er cycle (1 et 2),Primaire - 2e cycle (3 et 4),Primaire - 3e cycle (5 et 6),Secondaire - 1er cycle (1 et 2),Secondaire -2e cycle (3,4 et 5)

Coordonnées

  • MRC : kamouraska
  • Tél : 514-884-1223
  • Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Site web : http://guidecultureeducationbsl.org/listing/le-feutrage-matiere-couleur-et-technique-ancestrale/dahliamilon.blogspot.ca

Présentation

Dahlia favorise un rapport tactile avec la matière première utilisée pour la fabrication le feutre, soit la toison de laine. À partir de la toison, les participants réalisent un tableau en feutre*.

En guise d’introduction à l’atelier et pour bien comprendre la provenance de cette matière, à l’aide de matériel didactique et d’échantillons, Dahlia explique brièvement la provenance de la toison, les étapes de la tonte du mouton, du lavage de la laine, du cardage de la toison ainsi que la teinte de la laine. Elle explique le phénomène physique qui arrive à la laine quand elle feutre.

Par la suite, Dahlia introduit des notions de composition d’image, les participants composent leur propre
palette de couleurs et selon l’âge du groupe, quelques notions de la théorie de la couleur peuvent être
amenées.

Après la distribution de ta toison selon leur palette de couleurs, les participants sont prêts à commencer le projet. Sur un papier bulle en plastique, les participants commencent à étendre la toison de laine et à composer leur tableau. Après avoir disposé 3 épaisseurs de toison, ils sont prêts à commencer le processus de feutrage. Ils doivent imbiber leur projet d’eau chaude savonneuse et frotter quelque temps avec leurs mains. Par la suite, les participants roulent leur tableau dans le plastique bulle à l’aide de leurs avant-bras ou leurs pieds pour amplifier la friction. Si c’est possible avec l’établissement, ils iront lancer la laine à l’évier en l’imbibant alternativement d’eau chaude et d’eau froide. Ainsi le processus de feutrage sera accompli. Si ce n’est pas possible, ils devront continuer de rouler avec leurs bras ou leurs pieds jusqu’à ce que la laine soit feutrée.

Les matériaux utilisés dans l’atelier fournis par Dahlia sont : la toison de laine (quantité à déterminer selon le projet), plastiques bulles, voiles de polyester, eau, savon à vaisselle et un évier si c’est possible avec l’établissement.

* Je peux adapter le projet selon l’intérêt du professeur et de la classe.

Le projet de tableau est le plus simple et se fait bien avec les classes du primaire. La grosseur du tableau peut varier selon l’âge de la classe.

Le projet de bijoux feutré peut être introduit à partir de la 5ème année du primaire. Pour les classes du secondaire, le projet de tableau (plus grande dimension), foulard et bijoux peuvent être faits et celui de sac et coussin aussi mais nécessitera une introduction à la couture fait main. Dans cet atelier, Dahlia partage une partie de sa démarche artistique avec les participants en leur faisant vivre la transformation de la matière par le geste. L’intervention physique de l’humaine sur la toison change ses propriétés et l’amène à se feutrer. Par une palette de couleurs personnalisées et une composition unique l’étudiant manifeste sa personnalité.

Coûts :

Tout dépend du projet réalisé et de la quantité de laine utilisée.

Pour les projets de plus grande dimension j’évalue la quantité de laine nécessaire à 100 g, donc 20$ par élève (du secondaire).

Pour les étudiants du primaire le projet est de 50 g, donc 10$ par élève.

Présentation de l’artiste ou de l’écrivain : ​

Diplômée du Centre des textiles contemporains de Montréal en 2007, Dahlia Milon nous dévoile un univers où le respect de la nature et de l’humain, ainsi qu’une recherche de l’esthétique, se côtoient avec audace. Elle nous propose des œuvres textiles et des accessoires de mode qui expriment une grande poésie ainsi qu’une réflexion sur l’humain, le geste et son environnement. Les créations de Dahlia ont reçu plusieurs prix et distinctions, prix Lucien Desmarais en 2010 (galerie Trame), prix de la relève Jean-Cartier en 2008(conseil des métiers d’arts du Québec), prix de la fondation du Cégep du vieux-Montréal en 2007 et finaliste au student Niche Awards (Philadelphie, 2007). De plus, Dahlia a participé à une exposition solo, ​Promenons-nous dans les bois à la galerie Trame (2013) et plusieurs expositions collectives​, Le rythme des choses avec la galerie CRÉA (2014), ​Le Cabinet​, à la Galerie Art Mûr (2007) et à l’exposition de miniature ​Small Talk présentée à travers le Canada (2007). Depuis 2009 Dahlia a la chance de partager sa passion de la maille comme enseignante au Centre des textiles contemporains de Montréal. En 2016 elle a commencé à enseigner l’art textile à la Maison des Métiers d’art de Québec. Depuis la fin de ses études, Dahlia a donné plusieurs ateliers de feutre au grand public et dans des centres pour personnes à mobilité réduite.