bandeau principal

Actualités

APPEL DE PROJETS - Le CALQ lance trois nouveaux appels de projets !

11 juin 2020
Écrit par Anya Maali
Catégorie : Appel de dossiers

Mesures du Conseil pour aider les artistes, écrivain(e)s et organismes à surmonter la crise


À la suite du dévoilement du Plan de relance économique du secteur culturel le 1er juin dernier, le Conseil des arts et des lettres du Québec a mis en place trois nouvelles mesures destinées aux artistes, aux écrivain(e)s et aux organisations culturelles.

Les formulaires sont accessibles aux liens ci-dessous et le dépôt de projets est possible dès maintenant.

Dans l’attente du retour aux activités normales de création, de production et de diffusion, nous sommes conscients que les revenus autonomes ne seront pas au rendez-vous et que les ressources sont plus limitées que jamais. Par conséquent, nous souhaitons que les artistes et les organismes artistiques, malgré l’annulation de la majorité de leurs activités, puissent continuer de créer et garder le contact avec leurs publics durant la période de transition, tout en accédant à aide financière pour ce faire.
– Anne-Marie Jean, présidente-directrice générale du Conseil

1. Soutien aux organismes pour la diffusion des arts vivants

Afin de permettre aux organismes d’explorer des modes de diffusion d’œuvres devant public dans le contexte de la pandémie de la COVID-19, le Conseil offre un soutien financier temporaire pour des initiatives ponctuelles de présentation de spectacles respectant les consignes de distanciation. Les projets soumis doivent tenir compte du nombre de personnes autorisées par la Direction générale de la santé publique pour un rassemblement, à l’intérieur ou à l’extérieur.

Dans le contexte de la pandémie, particulièrement difficile pour les arts vivants, cette mesure entend offrir un soutien flexible et adapté à la réalité actuelle des organismes. Que ce soit pour la création d’un parcours déambulatoire, la diffusion d’un spectacle extérieur ou la présentation d’une lecture publique, des paramètres non traditionnels de diffusion de l’art vivant sont à explorer et le Conseil souhaite que les organismes reçoivent un soutien financier adéquat en contrepartie.

2. Bonification et ouverture temporaire des conditions d’admissibilité du programme de bourses

Le Conseil augmente également l’enveloppe destinée aux artistes, aux écrivain(e)s et aux commissaires indépendant(e)s. Ces sommes additionnelles permettront d’accorder un plus grand nombre de bourses.

Rappelons qu’en février dernier, le Conseil annonçait la refonte de son programme de bourses aux artistes afin de mieux contribuer au développement des carrières artistiques, notamment à celle de l’artiste-entrepreneur(e). Conditions d’admissibilité assouplies, élargissement des types d’activités soutenues et ajustement des montants maximaux figuraient parmi les changements apportés. Les bourses du Conseil, séparées en 9 volets, peuvent ainsi financer des activités de perfectionnement, de postproduction, de composition ou d’écriture.

Nouveauté

Exceptionnellement, pour faciliter leur intégration aux milieux professionnels dans un contexte difficile, les finissant(e)s des établissements d’enseignement supérieur spécialisés en art seront admissibles au programme même s’ils(-elles) ne répondent pas à toutes les conditions d’admissibilité, notamment celle d’avoir participé à une production professionnelle en dehors de leur formation.

Les humoristes émergeant(e)s sont également admissibles aux volets Recherche et explorationCréation et Perfectionnement, dans le cadre d’un projet pilote visant à favoriser l’écriture de textes humoristiques de qualité et à faciliter leur intégration au milieu professionnel.

3. Exploration et déploiement numérique

Le Conseil souhaite contribuer à un meilleur soutien des initiatives numériques en rendant accessible en tout temps son programme Exploration et déploiement numériqueLes projets retenus pourront recevoir un financement allant jusqu’à 100 000 $.

Les projets soumis peuvent permettre, entre autres, d’augmenter la quantité de contenus québécois en ligne et leur diffusion, d’optimiser la découvrabilité de ces contenus, ou encore d’accélérer l’appropriation de l’univers numérique par les organismes artistiques et les artistes.

Cette modification au programme a pour but d’encourager les artistes, les écrivain(e)s, ainsi que les organismes artistiques et littéraires à utiliser les technologies numériques à leur plein potentiel, et de faire en sorte qu’ils accèdent à une juste rémunération pour leurs prestations artistiques.