bandeau principal

Communauté techno-culturelle

Des nouvelles de la communauté techno-culturelle pour l’amélioration des conditions de travail et de pratique en culture au Bas-Saint-Laurent

Un grand merci ! 

L’équipe de Culture Bas-Saint-Laurent tient à remercier les personnes qui ont participé au démarrage de ce projet, soit par leur présence lors des consultations en octobre dernier, ou par des entretiens individuels. Ce projet s’inscrit au cœur de la mission de CBSL, votre organisme de regroupement. Votre apport est précieux et contribue à la mise sur pied d’un projet structurant pour la communauté culturelle bas-laurentienne. Nous voyons la suite des choses avec beaucoup d’enthousiasme, puisque nous pouvons compter sur une communauté solidaire et impliquée! 

Participez aux prochaines étapes 

1. Merci de répondre à ce très court sondage afin que nous puissions ensemble poursuivre le développement d’une communauté pour l’amélioration des conditions de travail et de pratique en culture au BSL.

Cela ne prendra que 3 minutes de votre temps!

Sachez que nous sommes en attente d’un financement qui nous permettrait de rémunérer les participants aux chantiers déterminés ensemble. 

2. Dès janvier 2022, un premier chantier soutenu par Compétence Culture démarrera. Ce chantier vise le développement d’un processus facilitant l’accès à des lieux de proximité sous-utilisés dans certaines municipalités (lieux de pratique, de création et de travail collaboratif). 

3. Nous démarrons les « Midis partage d’expertise » dont le premier aura lieu le 25 janvier 2022 et portera sur les assurances collectives dans les OBNL culturels. D’autres activités sont prévues sur l’investissement responsable et le développement d’un réseau professionnel, entre autres. Des détails suivront dans notre infolettre de janvier!

Retour sur une première année de mobilisation ! 

Beaucoup de chemin a été parcouru depuis le lancement du projet en décembre 2020. 

Phase 1 : Mobilisation 

Nous avons débuté avec la Phase 1 qui a eu pour but de mobiliser la communauté culturelle de la région et de rassembler de précieux partenaires sur le territoire tels que le Centre de développement et de recherche en intelligence numérique (CDRIN) de Matane, le Living Lab en innovation ouverte (LLio) de Rivière-du-Loup ainsi qu’Économie sociale Bas-Saint-Laurent. Cette première phase s’est conclue en juin dernier avec la rédaction d’un rapport mettant en lumière les préoccupations de 27 artistes professionnel.les et/ou travailleuses.eurs en culture provenant des 8 MRC de notre région. Ce travail nous a permis de relever 5 thématiques principales regroupant les différents enjeux liés aux conditions de travail et de pratique en culture au Bas-Saint-Laurent: 

  1. Espaces et lieux de travail 
  2. Reconnaissance du travail et du rôle de l’artiste
  3. Vision politique et sociale de la culture 
  4. Développement professionnel 
  5. Financement 

Par la suite, nous avons débuté une cartographie relationnelle du milieu culturel bas-laurentien à l’été 2021 avec l’outil Kumu dans le but de mieux comprendre notre réseau et d’orienter nos travaux vers une communauté de pratique inclusive, représentative, pertinente et apprenante. 

kumu Culture Bas-Saint-Laurent

Phase 2: Consultations 

Le travail s’est poursuivi l’automne dernier avec la tenue de deux consultations, dont l’une s’est tenue le 18 octobre à la Salle Desjardins-Telus de Rimouski et l’autre en ligne le 20 octobre. Au total, ces deux événements ont rassemblé plus de 70 personnes provenant des 8 MRC de notre région. Les objectifs de ces consultations étaient de présenter les premiers résultats de la démarche et de cibler ensemble les premiers chantiers de travail pour la suite du projet. 

Les gens étaient donc invités à se munir d’un dispositif électronique (ordinateur, cellulaire ou tablette), ce qui leur permettaient aussi de voir en temps réel les résultats des consultations. Le tout était accompagné d’échanges conviviaux dans le respect des consignes sanitaires en vigueur avec, à l'animation, Dominique Lapointe, directrice générale de CBSL, et Dominique Rheault, agent de développement professionnel. Ce fut l’occasion de se réunir après plus d’un an de pandémie et d’isolement afin de travailler collectivement à la relance du domaine culturel bas-laurentien.  

Photos: Laurie Cardinal. 

Consultation_047.jpg