bandeau principal

Actualités

Trois finalistes pour le Prix à la Relève artistique au Bas-Saint-Laurent 2020

7 septembre 2020
Écrit par Anya Maali
Catégorie : Communiqué

Rimouski, le 7 septembre 2020 – L’équipe de Culture Bas-Saint-Laurent (CBSL) est heureuse d’annoncer les finalistes du Prix à la relève artistique du Bas-Saint-Laurent 2020. Ce sont Wina Forget (théâtre, MRC des Basques), Mathieu Savoie (arts visuels, MRC de La Matanie) et Geneviève Thibault (arts visuels, MRC de La Matanie). Le nom du ou de la lauréate sera dévoilé le 2 octobre prochain lors de la remise de prix virtuelle qui suivra l’assemblée générale annuelle de Culture Bas-Saint-Laurent.

Depuis 2003, Culture Bas-Saint-Laurent décerne chaque année le Prix à la relève artistique du Bas-Saint-Laurent. Ce Prix vise à maintenir la vitalité artistique et dynamiser la vie culturelle régionale, soutenir la création artistique des artistes de la relève, favoriser leur reconnaissance et contribuer à leur promotion. Il est assorti d’une bourse de 2 000 $ offerte conjointement par les Cégeps de Rivière-du-Loup, Rimouski, Matane et La Pocatière. De plus, CBSL offrira au ou à la lauréate une œuvre originale de l’artiste Ito Laïla Le François. Le choix des lauréats est déterminé par un jury mené par CBSL et composé d’artistes professionnels de la région.

La remise de prix
La remise du prix se tiendra le 2 octobre prochain dès 17h. À cette occasion, seront également remis le Prix du CALQ – Artiste de l’année ainsi que le Prix Andrée & Richard Levesque. Le gala, exceptionnellement en mode virtuel cette année, sera accessible via la plateforme Zoom pour les membres de CBSL qui assisteront l’AGA et sera accessible en direct sur le compte Facebook de Culture Bas-Saint-Laurent pour le grand public.

La Fabrique culturelle de Télé-Québec — partenaire du rayonnement de nos finalistes
Pour une sixième année, La Fabrique culturelle de Télé-Québec est partenaire du Prix à la Relève Artistique au Bas-Saint-Laurent. Une capsule vidéo du lauréat 2020 sera réalisée prochainement ! Cette capsule contribuera au rayonnement de l’artiste et au développement de sa carrière. Pour visionner la capsule, à partir du 2 octobre, visitez le www.lafabriqueculturelle.tv ou surveillez la page Facebook de Culture Bas-Saint-Laurent.

Les finalistes du Prix à la relève artistique du Bas-Saint-Laurent 2020 :

Wina Forget
Artiste multidisciplinaire qui s’est établie dans le Bas-Saint-Laurent, Wina Forget termine une maîtrise en théâtre à l’UQÀM. Elle développe une esthétique théâtrale au féminin inspirée du mouvement somatique et des sciences sociales. Elle a écrit et mis en scène la satire politique Projet trolls : Apocalypse 2.0, présentée au Festival Fringe de Montréal en 2018. Elle a également mis en scène la pièce Sous l’eau douce au Théâtre du Bic en 2020 et a présenté la performance Sous éclats bleu-mer au quai de Trois-Pistoles à l’été 2020. D’autres créations attendent impatiemment l’après-pandémie pour être présentées au public.

En plus de sa pratique artistique, Madame Forget est également la fondatrice et directrice artistique de la compagnie théâtrale de Trois-Pistoles le Théâtre des petits paradigmes poreux. À temps perdu elle cultive son autonomie alimentaire, son amour des fleurs et des Jardins.

Mathieu Savoie
Mathieu Savoie est originaire de la Baie-des-Chaleurs mais réside actuellement au Bas-Saint-Laurent. Sa pratique touche aussi bien la photographie que la vidéo. Depuis la fin de ses études, son travail a fait l’objet de plusieurs expositions individuelles et collectives. Son approche artistique est portée sur l’observation des comportements humains, sur la recherche identitaire, les caractéristiques complexes et énigmatiques et les singularités du quotidien dans lesquelles nous cohabitons. L’artiste vise à partager ses interrogations sur notre époque et sur les enjeux qui la façonnent.

Lauréat du Prix Ensemble contre l’intimidation décerné par le premier ministre du Québec en 2015, Mathieu Savoie est un artiste-médiateur très actif dans sa communauté. Par l’entremise de ses actions et de leurs thématiques sociologiques, il engage les discussions et la prise de conscience. Parallèlement à sa carrière artistique, il est travailleur culturel depuis plusieurs années dans un centre d’artistes.

Geneviève Thibault
Geneviève Thibault a d’abord œuvré dans le domaine du tourisme avant d’étudier la photographie. Elle a obtenu un baccalauréat multidisciplinaire et débute cette année une Maîtrise en pratique des arts. Elle est boursière de l’Entente de partenariat territoriale en lien avec la collectivité du Bas-Saint-Laurent et lauréate 2019 du Prix international des Nouvelles Écritures (Freelens, France). Ses travaux photographiques ont été publiés et diffusés au Québec, en Ontario et en Europe. Son récent livre photographique Blanc, publié en février 2020 par les Éditions Cayenne, raconte en images la vie quotidienne des Ursulines de Québec. Depuis l'automne 2019, elle enseigne la photographie au Cégep de Matane.

Avec une approche ethnologie, Geneviève Thibault aborde les thèmes des rencontres, de la vie quotidienne, de la culture matérielle et des manières d’habiter. Elle questionne avant tout l'objet : celui qu'on affectionne et qui porte en lui des récits, celui qui lui sert d'intermédiaire pour tisser des liens, mais aussi celui qu'elle crée.

- 30 -

Source :
Anya Maali
Communications et services aux membres | Culture Bas-Saint-Laurent
Bur. : 418 722-6246 poste 1 | Cell. : 418-750-2580 | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.



Le Cron démarre