Date de publication :

02/04/2024

Modifié le :

03/04/2024

ENREGISTREMENT DU PREMIER ALBUM DU PAPILLON SOCIAL CLUB

C’est grâce au soutien du Programme de partenariat territorial du Bas-Saint-Laurent qu’aura lieu l’enregistrement du premier album du Papillon social club dans les studios du Camp musical de Saint-Alexandre, au début du mois d’avril.

Pendant une semaine, Cassandre Henry, Christophe Rosset-Balcer et Sam Paquette enregistreront, aux côtés de l’ingénieure de son Sylvaine Arnaud, plus d’une quarantaine de minutes de musique instrumentale originale pour ce premier album intitulé « Dur de la feuille ».

À propos de Cassandre Henry

Cassandre Henry, qui compose pour le Papillon social club, est résidente de Saint-Pascal. Le projet du Papillon social club est un trio instrumental – piano, contrebasse, batterie – basé sur le principe de la pop pyramidale investie de plaisir, reconnu excellent succédané de vitamine C par ondes sonores. Son objectif est de créer des performances live dynamiques, de ramener à travers une formation qui, du premier coup d’œil, semblerait traditionnellement jazz, des éléments de pop accrocheuse et des dynamiques surprenantes et lumineuses. Le trio s’inspire notamment de compositrices ou compositeurs comme Marianne Trudel, Emie R Roussel, Neil Cowley ou de groupes comme Gogo Penguin ou The Bad Plus pour créer des compositions dynamiques et progressives. Charles-Antoine Frandelion, qui joue du cymbalum — un instrument à cordes frappées d’Europe de l’Est — fera également partie du projet d’enregistrement.

Une tournée estivale

La subvention octroyée par le CALQ et les partenaires du Bas-Saint-Laurent permettra également de réaliser une tournée de spectacles à l’été 2024, à Trois-Pistoles, Rimouski et Saint-Pascal. Le spectacle du groupe — qui s’intitule « Dur de la feuille » — traitera de l’éclosion, des difficultés de communication et du passage à la vie adulte par des intermèdes narratifs ludiques et doux-amers composés par Cassandre et Jeani Boudreault, artiste de Rimouski.

Partenaires

Le groupe remercie les partenaires du Programme de partenariat territorial du Bas-Saint-Laurent qui rendent possible ce projet, et les partenaires spécifiques à ce projet, soit le Centre d’art de Kamouraska, la Forge à Bérubé et le Camp musical de Saint-Alexandre.