bandeau principal

Détail de
la formation

Apprivoiser la direction artistique (avec Paul-André Fortier)

Apprivoiser la direction artistique (avec Paul-André Fortier)

27 août 2022 au 28 août 2022


  • Durée : 12h (2 journées complètes)
  • Horaire : 27 et 28 août 2022, de 9h à 16h
  • Clientèle : Artistes en arts vivants intéressé.e.s par la direction artistique dont celles/ceux désirant déposer leur dossier à la bourse de l’Entente de partenariat territorial du CALQ
  • Lieu : - Salle paroissiale de Cacouna, 425 rue de l'Église, Cacouna (Québec) G0L 1G0
  • Coûts pour les organisations
    assujetties à la Loi 90 :
    533.33$
  • Coût : 80$
  • Formateur : Paul-André Fortier
  • Date limite d'inscription : 2022-08-17
  • Nombre de places : 15
Inscription en ligne

(Crédit photo: Hugo Glendinning)

Présentation de la formation

Un projet de création c’est quoi ? Ça implique quoi ? De l’idéation au produit final il y a tout un parcours et ce parcours implique qui et quoi ?

Profitez de cette formation pour partir à la découverte de la direction artistique ou encore pour y approfondir vos connaissances si vous êtes déjà familier. Pendant 2 jours, vous aurez ainsi la chance de côtoyer Paul-André Fortier, chorégraphe et interprète de réputation internationale, avec qui vous pourrez apprivoiser la direction artistique en arts vivants; de l’idée du projet à sa grande première en passant par le financement, le travail de création et bien d’autres facettes. 

Objectifs de la formation

  • Prendre conscience de toutes les composantes d’un projet de création depuis l’idéation jusqu’au produit final; 
  • Sensibiliser les participant.e.s à l’importance d’une rédaction rigoureuse et claire du projet; 
  • Bien comprendre les différents champs de pratique et le langage propre à chacun. 

Autres éléments abordés lors de la formation

  • Apprendre à décider sans imposer, apprendre à dire non quand c’est nécessaire;
  • Situer son projet sur l’échiquier local, national et international;
  • Comprendre l’importance de l’administration du projet;
  • Savoir s’entourer du meilleur. Planifier les séances de travail;
  • Apprendre à gérer les erreurs de façon positive. 

Retombées de la formation

À la fin de la formation les participant.e.s auront une plus grande conscience des tenants et aboutissants d’un projet de création et seront davantage en mesure d’articuler une demande d’aide financière. Elles/ils auront aussi une meilleure idée de ce qu’est un véritable travail de collaboration et seront mieux équipé.e.s pour planifier les étapes du processus complet du travail à accomplir. Enfin, elles/ils seront plus conscients de qui elles/ils sont comme artistes et de leur situation dans le portrait global de la création qui se fait au Québec et ailleurs.

Plan de cours (sur 2 jours)

Jour 1 

  • Préambule: Un projet de création à plusieurs ça implique quoi?
  • De l’idéation jusqu’aux demandes de bourse de création
  • Les demandes de financement (bourses et résidences)
  • Le choix des interprètes et des personnes collaboratrices 
  • Le travail de création en studio une fois le financement obtenu

Jour 2

  • Le processus de création 
  • Le budget de production 
  • Entrée en salle et travail en salle avec les personnes collaboratrices
  • Avant première et première

Biographie de l’organisme ou de la personne formatrice 

Paul-André Fortier est né à la danse dans les années 70 au cœur même de l’une des aventures chorégraphiques les plus novatrices du Québec et du Canada, celle du Groupe Nouvelle Aire où se sont retrouvées les personnalités créatrices les plus marquantes qui, avec lui, ont bâti la renommée de la danse québécoise des années 80 jusqu’à aujourd’hui.

Son parcours de chorégraphe fut d’emblée significatif dans le paysage de la danse. Significatif par « l’invention » de propositions nouvelles tant dans leur forme que dans le contenu (si tant est que l’on puisse dissocier l’un de l’autre), à l’écart de la tradition ou des modes convenues. Il est le précurseur, très tôt reconnu par ses pairs, d’une théâtralité chorégraphique qui affichait haut et fort les tensions du monde contemporain dans une forme drue, exigeante et rigoureuse. Il est ainsi l’un des premiers de cette période à avoir tracé la voie d’une danse libérée des formes du passé qui fit ensuite les beaux jours de toute une génération de chorégraphes ouverte à la modernité et au risque créateur.

(crédits bio: Michèle Febvre)

quebec drapeau



Le Cron démarre