bandeau principal

Détail de
la formation

Comment utiliser la médiation culturelle pour engager ses publics en contexte de relance ? (avec Marco Pronovost)

Comment utiliser la médiation culturelle pour engager ses publics en contexte de relance ? (avec Marco Pronovost)

9 septembre 2021 au 23 septembre 2021


  • Durée : 9h (3 séances de 3h) + 1h d'accompagnement individuel
  • Horaire : 9, 16 et 23 septembre 2021, de 9h à midi
  • Clientèle : Artistes et travailleurs culturels de toutes disciplines
  • Lieu : - En ligne (via Zoom)
  • Coûts pour les organisations
    assujeties à la Loi 90 :
    433.33$
  • Coût : 65$
  • Formateur : Marco Pronovost
  • Date limite d'inscription : 2021-08-23
  • Nombre de places : 25
Inscription en ligne

L’objectif principal de la formation est d’outiller les participants concrètement à répondre aux défis liés à la pandémie, à l’arrêt des activités et à la reprise sous de nouvelles conditions. Alliant formation traditionnelle et clinique à projets, nous souhaitons aussi que ces rencontres soient le fruit d’échanges qui enrichiront sur le long terme le travail et la concertation du milieu.

La formation comprendra trois volets :

  1. Un segment magistral afin de comprendre les enjeux et découvrir quelques exemples de bonne pratique ;
  2. Une exploration du champ des possibles en sous-groupes : brainstorm sur les nouvelles conditions et les besoins émergents. Comment s’adapter à notre nouvelle réalité ? ;
  3. La création d’un projet de concertation menant au dépôt d’un projet / demande innovante de subvention.

Dans le cadre de la formation, nous découvrirons comment développer de nouveaux segments de public en activant des processus d’empowerment (capacitation) par la pratique artistique. Que ce soit pour la mobilisation d’une communauté déjà active ou par l’engagement de nouveaux membres de la communauté, nous verrons comment la médiation culturelle peut notamment être un outil fédérateur. 

Objectifs 

  • Savoir mobiliser sa communauté de proximité et sa communauté de pratique
  • Être capable de monter une demande de subvention pour l’un des programmes mis de l’avant durant la formation – et spécifique au territoire
  • Penser les partenariats dans une optique innovante 
  • Repenser les activités de mobilisation
  • Questionner le rôle traditionnel des artistes, des institutions culturelles et des OBNL afin de créer une base solide pour l’innovation sociale

Retombées de la formation 

  • Être capable de voir la circulation de la richesse dans le secteur culturel comme un système de partage
  • Développer son employabilité et le développement de ses compétences transversales
  • Être en mesure d’agir comme traducteur entre les jargons culturel et communautaire afin de créer des ponts entre les milieux
  • Savoir identifier de nouveaux segments de carrière, de nouveaux services à offrir à nos employeurs ou clients
  • Doter ses techniques de travail d’une nouvelle approche partenariale : la théorie du changement

Plan de cours

1ere rencontre

  • Présentation de l’évolution du concept de mobilisation en culture
  • Présentation d’exemples de projets en médiation culturelle visant la mobilisation
  • Présentation des réalités locales sociales, politiques et économiques pouvant servir de stepping stone pour la réalisation de projet

2e rencontre

  • Discussion sur les différents projets : modification d’un projet existant, création d’un nouveau projet
  • Exploration des possibilités de financement (subvention, philanthropie, etc.)
  • Présentation des réalités des participant.es
  • Présentation d’un mode de réalisation de projet : selon la théorie du changement
  • Première étape de codéveloppement de projets

3e rencontre

  • Clinique à projet : fin de la phase de travail de cocréation
  • Présentation des points critiques du projet ayant besoin de peaufinement
  • Création d’un argumentaire pour aller chercher une mobilisation et un recrutement (externe)
  • Création de l’argumentaire pour défendre le projet à l’équipe (interne)
  • Objectif de cette dernière rencontre : avoir un projet à déposer pour une refonte ou pour une demande de subvention – de façon innovante et non traditionnelle, impliquant les ressources et les individus du milieu.

 

Biographie du formateur

Nommé en 2017 l’un des cinq Jeunes innovateurs culturels canadiens par le Conseil des Arts du Canada, Marco Pronovost est un artiste-médiateur dont le travail se qualifie d’art social. Chorégraphe, metteur en scène et chercheur, il explore dans ses œuvres la relation avec le public et remet en question le quatrième mur. Marco est Fellow du Global Salzburg Seminar, en Autriche, et manifeste d’ailleurs son intérêt envers l’art social dans d’autres sphères professionnelles : commissaire, médiateur, consultant, formateur, conférencier et auteur, il fait partie des rares spécialistes qui abordent les questions de médiation culturelle et d’engagement des publics à la fois comme artiste et comme théoricien.

quebec drapeau



Le Cron démarre