bandeau principal

Lexique numérique

Découvrabilité ⁠— Les piliers

Le Lexique Numérique de Culture Bas-Saint-Laurent - La découvrabilité

La découvrabilité réfère, rappelons-nous, à la disponibilité d’un contenu en ligne et à sa capacité à être repéré par les personnes susceptibles de l’apprécier, soit par des recherches directes ou par sérendipité.

Or, cette disponibilité et cette repérabilité sont grandement tributaires des algorithmes des logiciels d’indexation utilisant les données disponibles à propos de ce contenu. 

Prenons un exemple où vos projets artistiques sont présentés sur un site web et sur vos plateformes de médias sociaux. Les données disponibles pour les logiciels d'indexation incluent, entre autres, les statistiques descriptives des pages où se trouvent votre contenu, les métriques de vos réseaux sociaux et les facteurs d’optimisation de votre site web pour les moteurs de recherche. 

Ceci étant dit, au-delà de ces aspects techniques, des actions dans le monde réel peuvent aussi avoir un impact sur votre découvrabilité numérique. Par exemple, l’usage de canaux de communication classiques peut aussi peser dans la balance. Ainsi, un.e auditeur.trice d’une émission de radio pourrait aller faire des recherches en ligne sur votre contenu après avoir écouté une chronique à votre sujet.

La découvrabilité relève d’une forme d’alchimie moderne où les pourvoyeurs technologiques, aussi bien intentionnés soient-ils, sont en position de pouvoir. Nous devons, à tâtons, en découvrir les rouages et parallèlement, des chemins de traverse pour court-circuiter cette domination bienveillante.

« Afin de faire évoluer nos usages du Web, il faut que nos initiatives numériques aient d’autres objectifs, plus concrets et vérifiables, que la découvrabilité. Ce mot trahit notre incapacité à faire évoluer notre compréhension du Web face à des entreprises qui se sont constituées en misant sur ses possibilités ultimes. »
Josée Plamondon — DÉCOUVRABILITÉ = REPÉRABILITÉ + ACCESSIBILITÉ + INTEROPÉRABILITÉ

Les actions à poser pour améliorer la découvrabilité de votre contenu : deux types de dialogues

L’amélioration de la découvrabilité des contenus s’opère grâce à l’entretien  de deux dialogues. Le premier s’effectue avec les  humains et le second avec les logiciels d’indexation (appelés aussi affectueusement : les machines). 

    influence (court terme)

 

Marketing
Dialogue avec les humains

Monde réel
Relations publiques, événements, concours, utilisation de médias traditionnels, etc.

Monde numérique
Achat de mots-clés, utilisations de médias sociaux (création de contenu, publicité, etc.), accessibilité, repérabilité interne (qualité des contenus, taxonomie, hiérarchie de la présentation, etc.)

 

Données
Dialogue avec les machines

Optimisation pour les moteurs de recherches (SEO)

Qualité technique du site web (interopérabilité), repérabilité interne (qualité des contenus, taxonomie, hiérarchie de la présentation, etc.), liens entrants-sortants, etc.

Repérabilité externe liées aux métadonnées liées et structurées
Métadonnées, univers Wiki, schémas de données structurées, etc.

    Présence (long terme)
Version modifiée de l’Illustration des 4 piliers de la découvrabilité par LaCogency sous la licence CC BY-NC-SA 4.0

 

« La découvrabilité d’une information résulte de deux activités qui sont interdépendantes:

Documentation : Réunir les meilleurs conditions de repérabilité et d’utilisation de l’information sur votre site pour les humains et les machines.

Communication : Ne pas attendre que les moteurs de recherche fassent découvrir vos offres. La recommandation est sociale, avant tout. Faites du lien entre vos plateformes.»

Josée Plamondon

Le dialogue avec les humains 

Il comprend principalement des actions marketing dans le monde réel qui influencent à court terme des comportements auprès de publics cibles. Ces comportements ont des impacts sur la découvrabilité puisqu’ils génèrent des requêtes (recherches) pour votre contenu dans le monde numérique. 

Le monde du marketing peut rapidement accaparer beaucoup de vos ressources. Il est important de rester fidèle à vous-même et de vous entourer d'allié.e.s pour déterminer une ligne directrice à vos actions. Un plan de communication avec des cibles précises peut, entre autres, aider à cerner et contenir vos actions dans le domaine du professionnellement sain, efficace et gérable.

Le dialogue avec les machines

Il comprend des actions pour rendre intelligible aux logiciels d’indexation les informations sur votre contenu numérique (par exemple, vous pouvez structurer vos pages web selon certaines normes et les accompagner de métadonnées). Les logiciels d’indexation se chargent ensuite de les rendre accessibles (directement ou indirectement) aux publics qui effectuent des recherches. 

Le résultat de cette lisibilité par les machines est l’instauration progressive de ce que l’on appelle la présence en ligne; l’accès au contenu est accru (voire favorisé). Ce processus prend du temps.

Le monde des données implique des domaines d’expertises variés et parfois de pointe où il peut devenir difficile d’intervenir par soi-même. Il est facile de se laisser détourner de son occupation première d’artistes ou de travailleur.euse culturel.le pour passer beaucoup de temps à améliorer son contenu en ligne. Ainsi, comme pour le marketing, balancez votre investissement personnel dans l'optimisation et l’intégration de données. Sachez vous entourer de collaborateur.trice.s qui pourront vous accompagner.

 La découvrabilité - l'oeuf ou la poule

Quel dialogue doit intervenir en premier pour que mon contenu devienne accessible?

Il n’y a pas de bonne réponse et chaque petite action sur les deux fronts participe à une amélioration de la repérabilité, de l'accessibilité et de l'interopérabilité de vos contenus. 

Exemple d’un mix « marketing-données »

Vous tenez un spectacle de lancement, vous pourriez : 

  • Communiquer avec Radio-Canada pour tenir une entrevue à la chronique culturelle à l’émission du matin.
  • Parallèlement, vous avez créé un événement sur Facebook et acheté 30$ de publicité.
  • Votre site web bien organisé et optimisé rend disponibles des métadonnées qui facilitent son apparition lors d’une recherche sur Google.
  • L’événement est répertorié sur un site transactionnel pour l’achat de billets.
  • Finalement, les données de votre site web pourraient être moissonnées pour alimenter le graphe culturel public comme artsdata.ca.

Mis ensemble, toutes ces actions contribuent à la découvrabilité.

TL;pl (trop long;pas lu)

  • 🧑 + 🤖 La découvrabilité résulte d’un dialogue entre les humains et avec les machines 
  • Pour être découvrable par des humains, vous devez en quelque sorte effectuer des actions marketing dans les médias traditionnels ou les médias sociaux numériques.
  • Pour être découvrable par des machines, vous devez en quelque sorte vous assurer que vos contenus et les sites où ils sont hébergés sont structurés selon certaines normes et accompagnés de métadonnées.
  • Comme interlocuteur de ces dialogues, vous avez un pouvoir sur la conversation. Mais attention, il est préférable de demander de l’aide, car il est facile de perdre la carte.

Dans la même série


La découvrabilité 1 - Lancement La découvrabilité 2 - Les piliers La découvrabilité 3 - Soyez stratégique


 Retour au lexique numérique 

Le Cron démarre