bandeau principal

Répertoire
des membres
Revenir à la liste
Constance Céline Brousseau

Constance Céline Brousseau

Secteur : littérature et création parlée, ThéâtreType : Création, Formation, Interprétation

Facebook Linkedin

418 867-5017

M'envoyer un courriel

Description

+La démarche artistique:

<<Écrire (interpréter et enseigner) comme on taille une branche pour en extraire la flèche qu’elle promettait>>.
Christian Bobin, Les Ruines Du Ciel, 2009.

Comédienne et auteure, ma démarche artistique est un acte d’approximation tendu vers l’exactitude. Une écoute sensible. Une disponibilité voire une vigilance. Un espace intérieur pour que le processus de création ait lieu. À titre de formatrice ou de metteure en scène, je favorise le développement de la créativité. Je cherche la potentialité chez la personne. Je ne cultive pas le vedettariat. Je peux cependant travailler avec des profils de type <<je suis important-e>>. Cela ne m’intimide pas. Par ailleurs, je suis plutôt timide socialement tout en déplaçant de l’air. Un paradoxe enjoué.

J’assume mes contradictions quand il y a lieu. Quant à l’interprétation, je travaille d’avantage dans un processus de création. J’ai été formée à cette école. L’École supérieure de théâtre à l’UQAM où j’y ai complété une maîtrise.

Je m’explique: sans le faire exprès, je me situe souvent à côté du X prévu. Ce qui peut correspondre à un jeu clownesque parfois. Cette espèce de délire créateur me sert ou peut aussi me perdre. Je peux travailler à partir d’une maladresse, ou de ce que je juge pendant un temps, comme étant ordinaire. J’ai encore la naïveté de croire que je dois être extraordinaire dès le premier essai. Une tyrannie que je traîne depuis l’enfance et pour laquelle je me suis soignée. Mais c’est comme une tache de naissance ou un vice de construction que je me réapproprie à chaque fois. Avec le temps, c’est moins envahissant. J’ai une pratique d’une vingtaine d’années. Ciel!

Je possède des capacités d’adaptation; sinon je serais devenue cinglée. En réalité, je me place en mode observation de mes exigences. Et il m’arrive, heureusement, d'éprouver des joies spontanées et saines. L'acte d'approximation tendu vers l'exactitude est une marche à tâtons. J'arrive toujours quelque part.

Par ailleurs, cette démarche raconte le plaisir et le goût du risque que j'ai développés en commettant quelques performances en travaillant auprès de Sylvie Tourangeau.

Constance Céline Brousseau
théâtre Constance-Céline (depuis 1994)
Notre-Dame-du-Portage.

Bourses / prix

Réalisations

Le Cron démarre