bandeau principal

Répertoire
des membres
Revenir à la liste
Stéphanie Lessard-Bérubé

Stéphanie Lessard-Bérubé

Secteur : cinéma et vidéoDiscipline : DocumentaireType : Création

Facebook YouTube Instagram Linkedin

514-578-4828

M'envoyer un courrielVisiter le site web

Description

Je suis une passionnée de la création documentaire indépendante depuis plus de 15 ans. Mon parcours créatif a constamment influencé mon cheminement académique autour de la logique intime de la culture. Je suis diplômée en Arts et Lettres (Cinéma), en Animation et Recherches Culturelles, en anthropologie et en intervention auprès des jeunes. 

J’ai réalisé mes premiers films à saveur ethnographique autour de la musique au Burkina Faso. Ces réalisations m’ont amené à accompagner et à documenter des voyages jeunesses de solidarité internationale au Bénin, à Cuba et en Haïti. Ma pratique s’est ensuite ancrée au Québec, dans les milieux de l’innovation sociale, de l’action communautaire, du patrimoine vivant et de l’enseignement du cinéma. Depuis, mon parcours s’est précisé dans le champ du patrimoine vivant et de l’éducation au cinéma après des jeunes. 

Mon fil conducteur est l’exploration de la culture et du changement chez les individus et les communautés d’ici et d’ailleurs. Ma filmographie illustre l’influence constante de la musique comme sujet, où la tradition et la modernité se rencontrent. D’autre part, le cinéma ayant été un moteur de changement depuis mon adolescence, je m’intéresse à un cinéma documentaire pour et par les adolescent.e.s.

Bourses / prix

Bourse du Conseils des arts du Canada – Rayonner à l’international – Déplacements (2020)

Réalisations

Document à télécharger CV-SLB-2021_220621120030.pdf

Faces de jam (2020)

Court-métrage documentaire

L'interculturel sans filtre (2020)

Capsules d'intervention sociale

Studio 7 (2017)

Éducation à la création auprès des jeunes sur le thème de la sexologie

« L'arbre qui voulait naviguer » (2018)

Court-métrage documentaire - coréalisation

Adansé (2013)

Long métrage documentaire

Le Cron démarre