bandeau principal

Articles

Le pouvoir des arts - des organisations à découvrir

Dans un précédent article, je faisais un retour sur Forum Le pouvoir des arts  organisé par la Fondation Michaëlle Jean. Cet événement a mis en lumière plusieurs organisations canadiennes et internationales qui contribuent à nous relier depuis nos différences. Je vous en  présente ici quelques-unes que j'ai retenu. 

Des organisations qui oeuvrent au mieux être par les arts 

  • l’Institut Culturel Avataq, un organisme culturel créé par des Inuits du Nunavik en 1980. Dès sa fondation, l’institut organise les conférences des aînés et offre un programme d’aide aux étudiants. À l’été 2016, des artistes inuits ont été jumelés à des artistes québécois dans le cadre de la biennale de sculpture de Saint-Jean Port-Joli. Les objectifs étant de contribuer à l’épanouissement et la transmission de la langue et de la culture inuites.
  • Le Centre des musiciens du monde a quant à lui été fondé pour célébrer notre diversité musicale afin de favoriser le mieux-être ensemble pour une société tournée vers des valeurs de paix, de partage et d’inclusion
  • Capture d’écran 2018-03-22 à 13.22.22.png
  • À Halifax, deux jeunes artistes ont initié le projet The magic project qui présente la beauté des différences par des séances de photographies et des rencontres tel que l’événement Black girls are magic.
  • Le fondateur du Festival de la mode africaine (FIMA), Alphadi, était également présent à ce forum. Nommé artiste pour la paix par l’UNESCO en 2015, il soulignait lors de sa conférence ce constat: « Sans paix, pas de développement. Sans culture, pas d’identité collective. » 

Même si l’ensemble de ces actions reste fragile, il me semble que leurs présences sont de plus en plus visibles et nombreuses partout dans le monde, dont ici au Bas-Saint-Laurent, mais nous y reviendrons dans un prochain article.