bandeau principal

Actualités

Gala des prix Culture Bas-Saint-Laurent 2022

21 septembre 2022
Écrit par Anya Maali
Catégorie : Nouvelle culturelle

VOUS ÊTES CONVIÉ.E AU GALA DES PRIX CULTURE BAS-SAINT-LAURENT 2022!

La remise des prix se tiendra le 13 octobre prochain à la Forge à Bérubé à Trois-Pistoles, à partir de 17h!

Ce sera l’occasion de rencontrer, de partager et de célébrer avec les artistes et les travailleurs et travailleuses culturels.les membres de CBSL, qui œuvrent au déploiement et au rayonnement de la culture sur notre territoire bas-laurentien.

17 h 00 : 5@7 festif avec service de bar et nourriture sur la place
19 h 00 : ouverture du Gala

Les prix suivants seront remis :

Événement GRATUIT — Inscription obligatoire

Pour vous s'inscrire!

Soyez au rendez-vous!

Animation

307015039_407430571470632_7811364323183798351_n.jpg Stéphanie Beaudoin
Stéphanie aime rendre hommage aux gens, s’entourer d’artistes surprenants et aime beaucoup la Forge également. Le Gala de remise de Prix de Culture Bas-Saint-Laurent, édition 2022, lui offre tout cela sur un plateau d’argent, qu’elle souhaite manier avec autant de doigté qu’une serveuse d’expérience devant de précieux canapés. Pratiquant le théâtre, la danse, le chant, la performance, le clown et l’amour du communautaire, Stéphanie apprécie animer notamment pour trouver, parfois, un peu de tout ça … dans une formule décontractée.

Crédit : Marc Lepage

 

 

DJ

000093710019.jpegDJ Filasse
C'est seulement après avoir déménagé loin de la ville que DJ Filasse a répondu à l'appel de la musique électronique. C'est donc en retrait des clubs et des écrans d'ordinateurs, armé de ces lecteurs CDs du tournant du millénaire et de sa table tournante trouvée dans les poubelles, que Filasse anime les danseuses et danseurs qui prêtent l'oreille. Bien que son premier amour soit le Hip-Hop, Filasse mixe principalement du House de tous les horizons, en flirtant également avec le techno, la bass music et le funk à la recherche des grooves les plus contagieux. Les beach-partys, les raves, les anniversaires de boomers, les festivals urbains, mais surtout les dance-partys sont toutes des scènes qui l'appellent. Filasse visite avec acharnement les friperies et ventes de garage à la recherche vinyles et disques compacts qui font danser. L'hiver, Filasse le passe en partie sur ses skis de fond, et l'autre partie dans son studio, à essayer de composer ses propres tounes. Dans une vie parallèle, il fait également pousser des légumes dans une coopérative maraîchère.
Crédit : Martin Daigle