Date de publication :

09/07/2024

Modifié le :

09/07/2024

tes objets désorientent mes paysages de Mélissa C Pettigrew

De juillet à octobre 2024, l’artiste Mélissa C Pettigrew présentera l’œuvre tes objets désorientent mes paysages, sur des champs de foin en bordure de l’autoroute 20, dans la MRC de Rivière-du-Loup.

tes objets désorientent mes paysages est un projet de production et de diffusion d’objets sculpturaux composé de matériaux issus du milieu agricole et de déchets se retrouvant dans les fossés. L’installation s’inspire de l’esthétique agricole et vise à créer un dialogue réflexif entre l’espace agricole et les usagers de la route. Les pièces ont été conçues à l’aide de diverses méthodes tel que le tissage, le brêlage, la vannerie et le découpage.

Au cours de la période de diffusion, l’œuvre s’installera dans trois espaces extérieurs prêtés par des partenaires agriculteurs : la Ferme Côte D’Or Inc., la Ferme de la Plaine Holstein Inc. et la Ferme Persil 2011. La première installation est en cours près del’autoroute 20, à quelques kilomètres de la sortie de Saint-Éloi (km 537). Ensuite, l’œuvre sera déplacée à l’ouest de la rivière Verte et du village de L’Isle-Verte et pourra être visible à partir de l’autoroute 20 (km 528). Enfin, la diffusion se terminera près de la ville de Rivière-du-Loup, en bordure de la bretelle de l’autoroute 20 (km 507, derrière le Parc Cartier). L’œuvre restera à chaque emplacement de trois à cinq semaines, son déplacement se fera en fonction des coupes de foin. Aucune date ne peut donc être fixée au préalable, mais une fois en place, l’œuvre aux couleurs vives captera l’attention des usagers de la route.

Dans le cadre de la journée Les Portes ouvertes sur les fermes du Québec présentée par l’Union des Producteurs Agricoles (UPA), l’artiste offrira une activité de médiation culturelle le dimanche 8 septembre 2024 dans le Bas-Saint-Laurent (lieu à être annoncé par l’UPA). Ultérieurement, une rencontre publique avec l’artiste et l’œuvre se tiendra au champ. Date et lieu à venir via le site internet et les réseaux sociaux de l’artiste.

 

Partenaires

Le projet tes objets désorientent mes paysages est rendu possible grâce au soutien financier du Conseil des arts et des lettres du Québec accordé dans le cadre du programme de partenariat territorial du Bas-Saint-Laurent. L’artiste remercie les partenaires du projet, Ferme Côte D’Or Inc., Ferme de la plaine Holstein Inc., Ferme Persil 2011, L’Union des producteurs agricoles du Bas-Saint-Laurent, Imprimerie Publicom, ainsi que Marie-Claude Hains, artiste visuelle et mentore.

MÉLISSA C PETTIGREW

Mélissa C Pettigrew vit et travaille à L’Isle-Verte. Dans une approche multidisciplinaire (arts visuels et création littéraire), elle perpétue sa volonté de repenser la création artistique dans une perspective écologique. Elle détient un Baccalauréat interdisciplinaire en Arts de l’Université Laval (2021) et est candidate au programme court de 2e cycle en étude de la pratique artistique à l’Université du Québec à Rimouski (2023). Mélissa reçoit les bourses de création littéraire Jean-Sébastien Pontbriand (2020) et Hector de Saint-Denys-Garneau (2021). En 2023 et 2024, elle est boursière du programme de partenariat territorial en lien avec la collectivité au CALQ pour les projets la marée creuse l’intérieur et tes objets désorientent mes paysages. Elle publie quelques textes dans des revues numériques et papiers, et son travail en arts visuels fait l’objet d’expositions collectives et individuelles.

 

tes objets désorientent mes paysages

Comme les marées transforment les battures, l’agriculture installe dans l’horizon, maïs, canola, foin, blé, seigle, orge et petits fruits, ici et là. Les cultures jouent un rôle majeur dans notre rapport au paysage. D’une rotation de culture à une autre, d’une année à l’autre, elles effacent le souvenir du champ qui s’installait précédemment. Le paysage est la nature sans n’être que cela. Il se compose, entre autres, d’espaces aménagés ou non par l’humain·e sur la terre. Par l’ajout d’objets, par la modification des points de vue, on arrive à percevoir un paysage différemment.

En tant que fille de générations d’agriculteur·trice·s, Mélissa C Pettigrew affirme son désir d’investir l’espace extérieur agricole. Ici, l’objet d’art révèle le non-visible; les déchets que l’on ne peut voir lorsque l’on circule à haute vitesse sur les autoroutes. Comme on ne peut ralentir les automobilistes pour leur montrer le petit, c’est par l’accumulation que l’artiste amplifie la présence de ce petit pour le rendre visible.

Des cordes de balles de foin, des canettes d’aluminium, de la tubulure usagée de conduits d’eau ayant servis à abreuver un troupeau de vache, ainsi que du plastique d’emballage deballes de foin composeront l’œuvre.

On peut suivre l’évolution du projet en visitant le site Internet de Mélissa C Pettigrew au www.melissacpettigrew.com ou sur les réseaux sociaux.