bandeau principal

Numérique

Série découvrabilité

Le Lexique Numérique de Culture Bas-Saint-Laurent - La découvrabilité

Qu’on le veuille ou non, les technologies numériques ont gagné une place transversale dans les sphères de nos vies personnelles et professionnelles, et ce, pour le meilleur et pour le pire.

L’une des manifestations de cette situation est que tous les jours, il y a fort à parier que, vous et nous, effectuons des recherches sur un navigateur web, utilisons des réseaux sociaux, utilisons des applications sur nos appareils mobiles, etc. Qu’ils s’agissent de trouver des photos de chats ou de connaître l’heure de la prochaine représentation d’une pièce de théâtre, nous sommes tributaires de la découvrabilité des contenus du web et des autres applications d’internet.

« La découvrabilité désigne le potentiel d’un contenu culturel à capter l’attention d’un auditoire, des internautes. Ultimement, l’objectif est de travailler en vue de trouver les meilleures stratégies et mesures pour améliorer la découverte du contenu [...] »
- CULTURE NUMÉRIQC

« La découvrabilité d’un contenu dans l’environnement numérique se réfère à la fois à sa disponibilité en ligne et à sa capacité à être repéré parmi un vaste ensemble d’autres contenus, notamment par une personne qui n’en faisait pas précisément la recherche »
- MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DES COMMUNICATIONS DU QUÉBEC ET MINISTÈRE DE LA CULTURE DE FRANCE — page 1

Ce que l’on doit retenir de ces définitions, c’est que la découvrabilité permet d’exister dans l’espace numérique et d’être trouvé.e.s par les internautes, les logiciels d’indexation des moteurs de recherches, etc. 

Pourquoi devrions-nous nous en préoccuper?

L’offre culturelle québécoise (et bas-laurentienne) cohabite avec des offres provenant de partout dans le monde. Ces contenus sont promus et soutenus par des moyens inégaux qui influencent leur visibilité auprès de leurs publics potentiels.

La découvrabilité est en fait un enjeu de diversité culturelle, de représentativité et d’équité ; c’est bien plus qu’une question de marketing.

Vous n’êtes pas seul.e!

La découvrabilité de notre culture régionale est une responsabilité individuelle et collective. En tant qu’artiste ou organisme, vous pouvez poser beaucoup d'actions ayant un impact positif. Combinées aux leviers du Ministère de la Culture et des Communications du Québec via son Plan culturel numérique du Québec elles permettront entre autres d'améliorer la traçabilité des contenus culturels, de mesurer leur consommation, de rémunérer des ayants droit.

Culture Bas-Saint-Laurent est composée d’une équipe ayant une sensibilité et des expertises qui peuvent vous aider à aborder cette réalité. Nous faisons également partie du Réseau des agents de développement numérique; une communauté de pratique nationale animée par des valeurs de collaboration, de partage et d’ouverture qui peut se pencher et donner des conseils sur vos problématiques spécifiques. 

 Au courant de l’automne, nous bonifierons un Lexique numérique pour outiller nos membres et partenaires aux divers enjeux numériques dont fait partie la découvrabilité.

Dans la même série


La découvrabilité 1 - Lancement La découvrabilité 2 - Les piliers La découvrabilité 3 - Soyez stratégique


Retour au lexique numérique